Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
charte [2018/06/15 12:03]
seilerj [1.6. - Protection vis-à-vis de l’accès aux services en ligne sur Internet]
charte [2018/06/15 12:09] (Version actuelle)
seilerj [2.1. - Vie privée résiduelle]
Ligne 143: Ligne 143:
  
 Les ressources informatiques (poste de travail, serveurs, applications,​ messagerie, Internet, téléphone,​ etc.) fournies à l’Utilisateur,​ par l'​IGBMC ou ses partenaires,​ EPST, université,​ etc. - sont réservées à l'​exercice de son activité professionnelle. Les ressources informatiques (poste de travail, serveurs, applications,​ messagerie, Internet, téléphone,​ etc.) fournies à l’Utilisateur,​ par l'​IGBMC ou ses partenaires,​ EPST, université,​ etc. - sont réservées à l'​exercice de son activité professionnelle.
 +
 +Les dossiers et fichiers créés par l’Utilisateur grâce à l’outil informatique mis à sa disposition par l’IGBMC sont donc présumés avoir un caractère professionnel,​ de sorte que l’IGBMC peut y avoir librement accès.
  
 Un usage personnel de ces ressources est toutefois toléré à condition : Un usage personnel de ces ressources est toutefois toléré à condition :
Ligne 151: Ligne 153:
  
 Toute donnée est réputée professionnelle à l’exception des données explicitement désignées par l'​Utilisateur comme ayant un caractère privé (par exemple en indiquant la mention « privé » dans le champ « objet » des messages). Toute donnée est réputée professionnelle à l’exception des données explicitement désignées par l'​Utilisateur comme ayant un caractère privé (par exemple en indiquant la mention « privé » dans le champ « objet » des messages).
 +
 +Sauf risque ou évènement particulier,​ l’IGBMC ne peut ouvrir les fichiers associés à des données personnelles qu’en présence de l’Utilisateur ou celui-ci dument appelé.
  
 L’Utilisateur procède au stockage de ses données à caractère privé dans un espace de données prévu explicitement à cet effet ou en mentionnant le caractère privé sur la ressource utilisée. Cet espace ne doit pas contenir de données à caractère professionnel et il ne doit pas occuper une part excessive des ressources. La protection et la sauvegarde régulière des données à caractère privé incombent à l'​Utilisateur. L’Utilisateur procède au stockage de ses données à caractère privé dans un espace de données prévu explicitement à cet effet ou en mentionnant le caractère privé sur la ressource utilisée. Cet espace ne doit pas contenir de données à caractère professionnel et il ne doit pas occuper une part excessive des ressources. La protection et la sauvegarde régulière des données à caractère privé incombent à l'​Utilisateur.